Lipor : réduire ses déchets organiques

Imprimer Envoyer a un ami

Plus d'infos...

LIPOR – Serviço Intermunicipalizado de Gestão de Resíduos do Grande Porto
Rua da Morena 805
4435-996 Baguim do Monte – Gondomar
Portugal

email: ana.lopes[at]lipor.pt
Tel.: +351 229 770 100
Fax: +351 229 770 145

Pour en savoir plus, découvrir le site du Lipor...

Le site local de Lipor: A Horta da Formiga

Lipor est l’organisation responsable de la gestion intégrée des déchets municipaux solides produits par 8 communes de la région de Porto: Espinho, Gondomar, Maia, Matosinhos, Porto, Povoa de Varzim, Valongo et Vila do Conde. Ce service a été créé afin de mettre en place une gestion intégrée des déchets, de construire et d'étendre les infrastructures et de monter des campagnes de sensibilisation auprès du grand public.

Traitement intégré et stratégie de valorisation des déchets municipaux solides (DMS)

Lipor traite chaque année environ 500 000 tonnes de déchets municipaux solides, générés par 1 million d'habitants. Afin de mettre en œuvre des concepts modernes de gestion durable des DMS tels que l'adoption d'un système intégré et la réduction de la mise en décharge, Lipor a développé une stratégie intégrée de traitement, valorisation et confinement des DMS articulée en 3 axes principaux: la valorisation « multi-matières », la valorisation biologique et la récupération d'énergie. Cette stratégie est complétée par une mise en décharge sanitaire des déchets non valorisables et des résidus traités préalablement.

En tant que président du groupe d'experts Bio-déchets, mis en place par l'ACR+ dans le cadre de sa campagne « -kg », Lipor a acquis de nombreuses informations et une solide expérience sur les techniques de réduction des bio-déchets.

Près de 40% des déchets produits dans les municipalités de Lipor sont organiques. Une partie de ces déchets pourrait être compostée à la source, c'est à dire au sein des ménages, bâtiments et écoles possédant un jardin. Le processus de compostage pourrait réduire l'émission de déchets d'au moins 300 kilos/an par ménage.

Bien des personnes aimeraient faire leur compost elles-mêmes, mais ne possèdent pas de jardin pour ce faire. La production de compost en appartement à l'aide d'appareils de compostage électriques est une action innovante, et Lipor espère profiter de l'opportunité que lui confère le projet LIFE+ afin de démontrer les bienfaits de cette technique grâce à la maîtrise de son utilisation.

Pour le moment, les actions suivantes ont déjà été mises en oeuvre dans la zone couverte par Lipor et devraient être approfondies et optimisées durant le projet LIFE+ :

  • Suivi de la production de compost à domicile
  • Mise en place de cours pratiques sur la fabrication de compost et les questions relatives au jardinage biologique
  • Mise en place de cours pratiques sur la cuisine et la réduction des déchets alimentaires
  • Mise en place de systèmes de compostage dans les écoles et les communautés.

Lipor a par ailleurs entrepris des recherches sur site afin d'estimer les économies de CO2 réalisées grâce au compostage (voir l'étude « From Waste to CO2 – Home Composting and Greenhouse Gases Emissions », Evalue, 2008) et partagera son expertise dans ce domaine avec ses partenaires dans le projet Miniwaste.

Objectifs du Lipor

Résumé de l’intervention d’Ana Lopes

« Dans le cadre de sa politique de gestion des déchets organiques, la ville de Porto distribue gratuitement des composteurs individuels à ses habitants, y compris, depuis peu, des composteurs électriques.


Miniwaste sera l’occasion d’accélérer cette distribution en sensibilisant la population portugaise au compostage. Ceux-ci bénéficieront d’un suivi personnalisé. Les habitants pourront échanger sur leurs expériences grâce à un réseau de guides composteurs.

Pour ce projet, Lipor souhaite privilégier le compostage collectif qu’il considère comme un atout social pour rassembler des personnes autour d’un intérêt commun.

Quatre objectifs principaux :

- Sensibiliser les habitants par la presse locale et par l’intermédiaire de SMS,

- Inciter les habitants à participer à la pratique du compostage,

- Réduire la quantité de déchets organiques,

- Améliorer la qualité du compost.

A terme, Lipor souhaite obtenir 50 sites de compostage collectif, contre 10 au début du projet et 6 000 guides composteurs. L’initiation à « l’éco-shopping » et les cours de cuisine (apprendre à moins gaspiller en réutilisant les restes), déjà pratiqués dans cette ville, seront également développés. »

  • Objectives - Intervention d'Ana Lopes

    Ana Lopes présente les objectifs du Lipor aux autres partenaires

    Vous ne disposez pas du lecteur Adobe Flash, installez-le !

 

Se connecter

Newsletters

Abonnez-vous >>

 

Miniwaste Vidéos