• /
  • Accueil /
  • Végétaux : la Métropole met à disposition des broyeurs /

Végétaux : la Métropole met à disposition des broyeurs

Imprimer Envoyer a un ami

La Métropole met des broyeurs de végétaux à disposition des associations ou des communes. Objectif : inciter les habitants à jardiner autrement, sans passer systématiquement par la déchèterie.

En s'engageant dans le programme "Zéro déchet, zéro gaspillage", la Métropole s'e'st fixé un objectif : faire baisser le poids des déchets jetés par habitant et par an, de 478 kilos à 450 kg.  


"Pour y arriver, nous souhaitons travailler sur le plus gros gisement de déchets" explique Pénélope Le Roux Alessio, de la Direction des déchets à Rennes Métropole. "C’est-à-dire sur les végétaux, qui représentent 70 kg par habitant et par an". 


Pour cela, la collectivité veut impulser des changements de pratiques, en incitant les habitants à gérer leurs déchets végétaux sur leur jardin. Car pour réduire sa consommation de déchets végétaux, il est nécessaire de changer sa façon de jardiner. Par exemple, en utilisant un broyeur. Le produit obtenu, appelé broyat, peut être utilisé pour protéger les plants ou ajouté en tant que matière sèche dans le composteur. 


Pour un broyeur, compter entre 1000 et 3000 euros. Un sacré investissement. La collectivité a donc décidé d'acquérir des broyeurs électriques et thermiques, et de les mettre à disposition des usagers de la Métropole par le biais de structures "relais" (communes, associations, comités d'entreprises…). Des conventions seront passées avec les structures partenaires qui devront gérer la mise à disposition, la formation et l'entretien courant du matériel. 

Pratique

La collectivité peut mettre 20 broyeurs à disposition de structures relais ( association, communes...). Pour faire acte de candidature, contactez la Direction Déchets et Réseaux d'Énergies : dechets@rennesmetropole.fr


Les dossiers de candidatures sont à retrouver ici. Merci de bien vouloir nous transmettre votre dossier de candidature par voie postale, la convention devant être originale et signée en deux exemplaire, avant le 16 novembre prochain.

Une deuxième vague de candidature sera possible début janvier.

 

Se connecter

Newsletters

Abonnez-vous >>

 

Actualités

>>> Voir tout

Miniwaste Vidéos